Why not a `Surface` measure by default on the `Product Measurements` module?

Why a Surface measure is not included by default on the Product Measurements module?

The Volume measure is already there: for example, we use it for alcohol volumes of bottles/Units.

A customer need the Surface measure on products: he sells fabrics by weight and m².


Because usually surface can not be summed or divided freely as we want because you are tied by the initial dimension.
Now we have volume because this works for liquid but if you try to use volume for solid, you will have the same kind of problem as surface.

D’après moi, l’UDM peut être décorellée des dimensions déclarées dans les Product measurements. Non? (si je comprends bien).

On pourrait admettre (et c’est le cas dans la vraie vie) que l’indication des hauteur, largeur, poids, volume, surface, énergie (bref, toutes les unités de mesure disponibles en somme – sauf heure à la limite… et encore… :slight_smile: ) n’ont pas de contraintes les unes avec les autres, et surtout pas avec l’UDM.

J’ai bien compris?

Ce que tu proposes marche parfaitement si la surface n’est pas le produit de la longueur par la largeur.
Dans ce cas, c’est une définition parfaitement arbitraire et une unité spécifique d’un business. Par exemple unité d’oeuvre dans le bâtiment.

Justement les mesures d’un produit sont les dimensions de celui-ci pour 1 quantité d’unité par défaut.

Justement les mesures d’un produit sont les dimensions de celui-ci pour 1 quantité d’unité par défaut.

Oui, ça j’ai compris.

Néanmoins, ces mesures restent arbitraires, et sans vérification de “cohérence physique”: est-ce qu’il y a des contraintes sur les mesures?

Par exemple, hauteur x largeur n’est pas forcément = surface, parce qu’on pourrait aussi prendre hauteur x profondeur (ce qui fait deux possibilités si on doit vérifier des contraintes sur les mesures).

Autre exemple, illustré:

  • c’est quoi la hauteur de ce canapé? (il y en a plein, ça dépend ce qu’on considère)
  • il occupe quelle surface au sol? (ça dépends comment tu le poses, notamment pour le transport)
  • il fait quel poids? (ça dépend des matériaux, qui sont hétérogènes, pas des dimensions, sinon, il faudrait ajouter la notion de densité, mais du coup ça marche pas – c’est compliqué toujours)

Enfin, je crois avoir compris qu’au départ le module Product Measurements avait été développé pour répondre aux besoins de shipping.

Aussi, le volume final d’un produit dépend de son emballage, démonté/plié ou pas, quand il est expédié au client: heureusement qu’Ikea ne déduit pas les “volumes occupés réellement” des dimensions hauteur, largeur, profondeur sinon c’est impossible à gérer.

Donc, dans Tryton, on pourrait associer n’importe quelle mesure (arbitraire, selon les besoins) dans n’importe quelle unité type (longueur, surface, volume, poids, énergie) et en rajouter d’autres pour des besoins spécifiques/customs (comme la densité par exemple).

Non?

Je ne comprend pas où tu veux en venir.
Mais c’est sur que c’est une convention de nommer hauteur, largeur et profondeur.

Oui le système calcule la quantité disponible en stock. Et c’est pas parce qu’on a 1m² qu’on peut vendre 1m² comme étant 1m×1m (on peut en fait avoir 10 fois 1m×10cm).

Après libre aux utilisateurs de créer des nouvelles catégories de mesure avec leur proper mesure etc. J’explique seulement pourquoi on a pas inclus de base les surfaces.